nesoro

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 26 juin 2003

autoportrait

Au petit Turc d'en bas, j'étais seul. Dans ces cas là je me place en face de clients pour les croquer tranquillement.

Ce soir là à peine je suis assis qu'ils s'en vont...

Tant-pis l'alu m'attire et je me lance dans un autoportrait :

J'ai aussi réussi à arracher un sourire à la serveuse qui se faisait draguer par un client pénible...mais c'est une autre histoire...

je précise que c'est bien un "broc" et non une "cruche" (pour ceux que les jeux de mots faciles tenteraient)

pique

si cette abeille te pique, tu tombes amoureux(se)

un petit coup de Phil [Philipp Malraux 4]

 

Dingue comme cette histoire était bien partie…un carnet plein d’esquisses et de crayonnés… Les personnages prenaient corps (Flavio au final n'a plus du tout cette tronche)… et puis comme souvent quand les choses prennent bonne tournure, j’abandonne, je laisse en friche… peur d’approfondir de développer, de finir… En poussant un peu loin peur de la mort peut-être…sans doute…

Comme mon héro, peur de ne finalement me mouvoir que dans un monde virtuel et vain...

Mais on n’en n’est pas encore là… Ce jour là j’avais fini par encrer une planche…presque un aboutissement! Cette planche en définitive ne constitue qu’un embryon de ce que j’aurais aimé faire… suite en mouvement…