nesoro

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 22 juin 2003

régression dominicale...ou tout simplement nostalgie...

Nostaliques trouvailles dans la maison de mes parents...fouille dans le dossier "souvenirs enfants"...

Une enfance heureuse ma foi, pleine de chaudoudoux...

et comme je cherche, je trouve ça que Pef m'a fait un jour rien que pour moi...

Il faut dire que c'était la grande époque des "super capitaines" que je dessinais inlassablement derrière les tracts non distribués que ma militante mère nous attribuaient comme brouillon.

Un des épisodes phare est celui où les "super capitaines" rencontrent superman, un grand moment!

Aujourd'hui, c'est sans doute cette spontanéité d'enfant que j'essaie de retrouver dans mes dessins...

 

nostalgie quand tu nous tiens!

mardi 17 juin 2003

Rève de Genève

Le temps passe plus vite que l'accent de nos hélvètes amis.

A l'époque, j'avais l'age qui convient, celui qui concorde.

Ce carnet réalisé au cours d'un voyage d'études ne contient malheureusement que peu de traces communicables...

Pour qui connait le langage de la bible (celui que Sigi m'avait enseigné), les signes tracés par ma main alors malhabile ont peut-être un peu de sens.

Pour les autres, ce qu'il faut savoir c'est que "l'eau avec la fondue au fromage est un crime (ça fait gonfler)" : dixit mon prof de l'époque, alcoolique et communiste et suisse...

Ce qu'il faut également savoir c'est que Sigal s'entendait à merveille avec Pedro le cubain ...

Enfin, si vous passez à Genève, il y a deux choses qu'il ne faut rater sous aucun prétexte : la Villa Clarté, dont tous les planchers sont en verre, et bien sûr LA star du blog (ouais je vais alimenter les jalousies)... J'ai déjà vu la villa , la prochaine fois, c'est à elle que je rendrais visite!

Pour l'instant je suis à Paris, et d'ici 2 jours c'est au "Smoke", au 29 de la rue Delambre, que j'irais prendre un apéro... 

vendredi 6 juin 2003

souvent, je me souviens

Acheté à Barcelone l'été dernier :

C'était il y a un peu moins d'un an (seulement...déjà...), à l'époque, j'étais encore avec G. Nous étions allés là bas, chez Eva, voir entre autres ce chef d'oeuvre de Mies Van der Rohe, l'architecte chantre du "less is more". ... Entre nous c'était déjà un peu tendu, un peu distant, un peu distendu. Nous prenions des trains de Barcelone à Blanes...

G lisait, absorbée par la vie d'Isadora Duncan. La chaleur nous écrasait. Les catalan ronflaient. Et G les imitait. Je n'ai jamais su la dessiner "ressemblante", ne captant à chaque fois qu'une petite parcelle de sa complexité. Plus de 5 mois que nous n'avons échangé une parole... Aujourd'hui elle me manque.

Bon allez j'arrête de nostalgiser et je me sauve à la campagne... ça me fera du bien...

A bientôt

Bon elle commence à m'énerver l'innocente...alors quand est-ce que tu réagis...défi du jour "pizza" oh oh